Rédaction de contenu web et SEO un texte à double vocation !

Sur le web, le contenu est roi ! C’est lui qui fera la différence entre un site web qui attire les internautes et conserve les internautes et un site qui restera à tout jamais dans les limbes de l'internet. La rédaction web est une activité essentielle qui demande des compétences et une approche bien spécifiques dont on mésestime souvent le temps nécessaire. Si le contenu est roi, il est d'autant plus R.O.I.

Pourquoi écrire pour le web ?

Que serait un beau site internet, beau et bien réalisé s'il n'est visible de personne ? Un site qui ne sort pas sur les moteurs de recherche ne rencontre pas son audience. La rédaction de contenu est une chose, la rédaction SEO en est une autre. Elle nécessite une approche plus méthodique et plus complexe que la rédaction de contenu, mais attention : il ne faut pas s'éloigner du sujet ! un contenu de qualité allie un contenu intéressant et écrit pour l'utilisateur d'abord à une construction précise et des mots-clés sélectionnés pour garantir une présence optimale sur les moteurs de recherche.

Écrire pour le web, c'est mettre en œuvre une stratégie SEO – Search Engine Optimization - qui fera du référencement naturel le premier canal d'acquisition. Selon Content Square : 75% du trafic d'un site web provient de source gratuite d'acquisition. Alors ? pourquoi écrire pour le web ?

 

Quelques clés pour la bonne visibilité d'un site web

Une analyse des mots-clés, du volume de recherche et de la concurrence est le préalable à toute écriture de contenu. C'est en fonction des termes de recherche choisis que le contenu devra être écrit.

La structuration du contenu sera, elle aussi, importante. Le choix des titres est stratégique. Les titres attirent l'attention de l'utilisateur et du moteur de recherche ! Plus le contenu est structuré, plus il rencontrera son audience.

Le principe de la longue traîne est aussi à envisager, certains mots clés, pris individuellement, amènent peu de trafic sur un site mais, s'ils sont nombreux, ils peuvent constituer une part très importante du trafic naturel d'un site web. Le choix de mots clés répondant au principe de la longue traine est fortement recommandé lorsque les mots clés principaux sont hyper-concurrentiels.

Au-delà de la page, le maillage interne

Le maillage interne défini les liens entre les pages d'un même site web. Il est conseillé de lier des pages traitant du même sujet entre elle. Plus les pages liées auront un rapport entre elles, plus les moteurs de recherches apprécieront le contenu et le jugera pertinent. Plus qu'une arborescence de contenu, un travail en silos sémantiques servira la rédaction web.

 

Le contenu, le parent pauvre du web

Peu de rédacteurs web sont des rédacteurs de métier. Lors de la réalisation d'un site web, les agences et leurs clients se concentrent sur les fonctions et la structure du site en délaissant la production du contenu. La rédaction web viendra après, le temps qu'il faudra y consacrer est sera sous-estimé et cette pratique sera souvent considérée comme du remplissage de contenu. C'est là qu'est faite la plus grande erreur de conception d'un site web. Les rédacteurs web doivent être sensibilisés à la rédaction SEO. Qu'il s'agisse de la création d'un texte de fiche produit, d'un article de blog, d'une page de présentation de services, la rédaction web doit être considérée comme prioritaire. Elle fera le succès de la réalisation du site web.

 

Bien rédiger pour le web, un travail schizophrène

La rédaction web est un travail complexe ou l'intérêt de l'internaute entre en concurrence avec le comportement des moteurs de recherche. Il faut sans cesse regarder dans les deux directions. Ce que l'on veut dire à l'internaute a-t-il une chance d'avoir un impact positif sur les moteurs de recherche ? Ce que l'on fait pour optimiser la position de la page ou de l'article de blog sur les moteurs de recherche convaincra-t-il l'utilisateur ?

Déterminer ce que l'on veut dire

La finalité d'une rédaction web est de convaincre l'utilisateur. Il est important de le préciser. La pertinence du contenu doit toujours avoir la priorité. Être en première position sur Google grâce à un contenu inintéressant ne permettra pas de réaliser ses objectifs.

Penser à l'analyse des moteurs de recherche et à la manière de rechercher le contenu

Mais il fait bien penser à ce que l'internaute recherche, une bonne rédaction web permet au contenu de rentrer en résonance avec l'internaute. Plutôt que d'utiliser le jargon technique d'un métier, il est conseillé de penser comme l'utilisateur et d'utiliser les mots qui lui correspondent le plus.

 

Comment faire de la rédaction de contenu web ?

Définir sa stratégie de contenu

La rédaction web est un ensemble de contenus, d'images et de textes qui prendront diverses formes : article de blog, fiche produit, landig pages, etc. Pour rédiger un contenu efficace, il est important de définir au préalable une stratégie de contenu, de se poser les bonnes questions.

En quelques étapes, définir sa stratégie de contenu revient à

Définir ses objectifs, ils doivent être Smart (Spécifiques, Mesurables, Atteignables, Réalistes et définis dans le Temps). Ils définissent le but de la stratégie de contenu. Les indicateurs clés seront, par exemple, le positionnement sur les moteurs de recherche, le trafic généré par le site web, le taux de clic, le chiffre d'affaires, le nombre de demandes de contact...

Définir sa cible. Aucune stratégie ne donne de résultats si la cible n'est pas définie. Qui sont les clients que l'on vise ? Définir la cible est en général traité lors de la définition de la stratégie digitale.

Définir la ligne éditoriale et proposer des contenus pertinents pour le client et qui servent la marque. Le ton sera choisi en fonction des objectifs, de la cible et de sa personnalité. La rédaction SEO entrera en ligne de compte sans jamais n'oublier le lecteur.

Définir les types de contenus en fonction des objectifs. Les contenus ne sont pas uniquement les pages d'un site web. Images, vidéos, articles de blog, livres blancs... sont tout autant indispensables à une bonne stratégie de contenu. Chaque type de contenu viendra soutenir les autres contenus.

Définir ses silos sémantiques pour effectuer un maillage interne de qualité. Concentrer son contenu sur quelques idées phares permet de construire un site web de qualité tant qu'il est possible de lier des contenus d'un même sujet entre eux. Les articles de blog soutiennent les pages de contenu. Les liens interne entre pages filles et pages mères renforcent les pages mères. Définir des mots clefs moins évidents, mais plus concurrentiels au sein de ces mêmes silos viendra soutenir l'optimisation SEO.

Établir un calendrier de rédaction. Le travail du rédacteur web ne s'arrête pas lorsque le site est mis en ligne. Une stratégie SEO se construit sur le long terme et s'entretient

Promouvoir le contenu. C'est là que les réseaux sociaux, les newsletters et tous les leviers de promotion du contenu entre en jeu. Avoir du contenu de qualité, c'est bien, le faire savoir, c'est mieux.

 

Mesurer les résultats, optimiser le SEO.

Comme pour toute stratégie, les résultats de la stratégie de contenu doivent être analysés et mesurés. Vient alors le travail d'amélioration continue et d'optimisation du SEO. Il existe des outils performants qui permettent d'optimiser le texte d'une page en fonction de son contenu et de ses objectifs de mots clés. Renforcer la présence d'une page sur les moteurs de recherche en fonction des mots clés choisis se fait par plusieurs moyens qu'un rédacteur SEO ou une agence saura mettre en œuvre.

Rédacteur SEO, un métier à part entière

Quel est le travail d'un rédacteur web ?

La rédaction web ne s'improvise pas. Un bon rédacteur web est avant tout un bon rédacteur, mais il doit connaitre les mécanismes des moteurs de recherche sur le bout des doigts. Un bon rédacteur web est un fin stratège, autant à l'aise avec les mots qu'avec la technique.

 

10 conseils pour une bonne rédaction web

  1. Considérer la rédaction web comme prioritaire et source de revenu ;
  2. S'adresser d'abord au client, à son audience ;
  3. Étudier la concurrence ;
  4. Définir ses mots clefs en analysant les intentions de recherche et la concurrence ;
  5. Définir ses cocons sémantiques ;
  6. Organiser ses silos et déterminer un bon maillage interne, créer les liens internes ;
  7. Soutenir les pages de contenu par des articles de blog ou autres pages satellites ;
  8. Organiser rigoureusement ses pages en titres, sous-titres en y intégrant les mots clés ;
  9. Écrire des textes courts, simples, aérés, utiliser une police de caractère de bonne taille (au minimum 16px), intégrer des images en rapport avec le contexte ;
  10. Se faire aider.